Une renaissance inouïe pour le palais de la Reine

monument - art et culture
Une renaissance inouïe pour le palais de la Reine

Résidence officielle des souverains malgaches au XIXe siècle, le palais de la Reine vous ouvre les portes d'une autre époque sur les plus hautes collines d'Antananarivo.

Vaste demeure de pierre perchée, le palais de la Reine éblouit la capitale malgache d'un passé glorieux porté par les rois de Madagascar. Édifiée sur les plans de l'architecte français Jean Laborde, la résidence a premièrement été construite en bois, la pierre étant alors réservée aux fondations et tombeaux, mais, deux décennies plus tard, elle en est revêtue par le concepteur britannique James Cameron. À mesure que les siècles défilent, le palais se pourvoit d'un temple protestant, de plusieurs pavillons et, à son entrée, d'un arc de triomphe surmonté d'un épervier.
Le 6 novembre 1995, un violent incendie se déclare au sein du monument à l'architecture si particulière – un traumatisme national encore gravé dans les mémoires des Tananariviens. Ce n'est qu'à la rentrée 2012 que le palais ouvre à nouveau ses portes au public, impatient de découvrir le fruit de nombreuses années de restauration.

Palais de la Reine
Lalana Ramboatiana
Antananarivo 101

www.tourisme-antananarivo.com/le-palais-de-la-reine