Le Théâtre national de Bavière, phénix de l'art lyrique

opéra
Le Théâtre national de Bavière, phénix de l'art lyrique

Sans cesse détruit et reconstruit, le Théâtre national de Bavière, berceau de la création de Richard Wagner, privilégie tout autant le répertoire allemand que les premières mondiales.

D'abord érigé dans la vieille ville, c'est en son sein que Wolfgang Amadeus Mozart livra la première d'« Idomeneo » en 1781 : le Bayerische Staatsoper, ou Opéra d'État de Bavière. Au début du XIXe siècle, sous l'impulsion du roi Maximilien Ier de Bavière, l'institution s'installa dans un bâtiment néo-classique conçu par Karl von Fischer.Il subit les aléas du temps et de la guerre, détruit une première fois par un incendie en 1823, puis à nouveau réduit en poussière pendant la Seconde Guerre mondiale. Construit sur le modèle du Théâtre national de l'Odéon, il ne cessa de renaître de ses cendres, devenant ainsi le premier écrin des œuvres de Richard Wagner.

Succédant à Kent Nagano, son directeur musical est, depuis 2013, le grand chef d'orchestre et pianiste d'origine russe, Kirill Petrenko. Un opéra qui se fait fort de présenter les principales œuvres lyriques, les meilleurs ballets allemands et accueille souvent des premières mondiales.

Théâtre national de Bavière (Bayerische Staatsoper)
Max-Joseph-Platz 2
80539 München

Tel : +49 (0)89 218 501

https://www.staatsoper.de/en.html