Église Saint-Joseph d'Iracoubo, l'art naïf du XIXe siècle

monument
Église Saint-Joseph d'Iracoubo, l'art naïf du XIXe siècle

Si des milliers de visiteurs font un détour pour découvrir l'œuvre du bagnard Huguet, beaucoup ignorent l'histoire peu commune de ce bâtiment qui date de la fin du XIXe siècle.

L'église est aujourd'hui sous la protection des Monuments historiques. Sa construction résulte d'un long et patient travail, près de six ans, mené à bien par le père Raffray avec l'ensemble des habitants du village. Les fonds alloués par le clergé se révélant insuffisants, les habitants se mobilisèrent en faisant des dons de toutes sortes, matériaux, main-d'œuvre et argent.

Une fois l'édifice réalisé en 1893, le père Raffray, qui participa personnellement à hauteur de 5 000 francs, voulut faire de cette église un lieu unique et personnalisé, en imaginant une décoration intérieure de qualité. Il s'offrit les services d'un bagnard nommé Huguet provenant d'un camp d'Iracoubo. Durant six années, il va se consacrer à cette tâche et recouvrir les 600 m² de surface intérieure. Du plafond au chœur sans oublier la nef ou les piliers, l'espace architectural est entièrement recouvert de fresques dont le style se rattache à l'art naïf et aux thèmes de l'imagerie populaire.

Église Saint-Joseph d'Iracoubo
97350 Iracoubo

www.iracoubo.fr/patrimoine/eglise-saint-joseph/