Déclaration sur l'esclavage moderne





Créée en 1933, Air France est l’une des plus anciennes compagnies aériennes et un des acteurs mondiaux dans ses trois métiers principaux que sont le transport aérien de personnes (Passage), le fret aérien (Cargo) et la maintenance aéronautique. Depuis ses hubs de Paris, la Compagnie opère des vols vers plus de 300 destinations et 114 pays. Elle emploie environ 46000 personnes dont 91% sont basés en France métropolitaine et 9% dans les pays où elle opère. La gouvernance Air France se structure autour de deux organes, le Conseil d’Administration et le Comité Exécutif.

Air France adhère pleinement aux principes et aux droits fondamentaux de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies et de la Charte des Droits fondamentaux de l’Union européenne et s’engage à lutter contre toute forme d’esclavage et de traite des êtres humains. Dans le cadre de la Charte Sociale et Ethique du Groupe Air France KLM Air France s’engage à promouvoir et à agir dans le droit fil des conventions de l’Organisation Internationale du Travail (abolition du travail des enfants Conventions 138 et 182), élimination de toute forme de travail forcé ou obligatoire (Conventions 29 et 105).

Chaque salarié a droit à des conditions de travail qui respectent sa santé, sa sécurité et sa dignité, et garantissent le dialogue social. La Charte s’applique à tous les salariés d’Air France.

Dans sa relation avec les fournisseurs, Air France s’engage à veiller avec vigilance à ce que les principes et droits sociaux fondamentaux soient effectivement respectés partout dans le monde.  

La politique d’Air France vise à ce que ses fournisseurs signent une Charte de Développement Durable, qui s’appuie sur les principes du « Global Compact » des Nations Unies. Par ce document et par son organisation Achats, Air France s’assure que ses fournisseurs respectent les principes définis par la Charte. 

En signant cette Charte les fournisseurs acceptent également le droit pour Air France de procéder à des audits afin de vérifier l’application des principes de cette Charte de Développement Durable. 

Air France poursuit sa démarche de vigilance visant à lutter contre toute forme d’esclavage et de traite des êtres humains. 

Le Conseil d’Administration après en avoir délibéré et conformément aux dispositions de la Section 54 de la UK Modern Slavery Act, approuve la présente déclaration.

Le président du Conseil d'Administration.
retour haut de page